Primate Info Net Banner Wisconsin PRC Logo

Gorille
Gorilla

Other versions available: [English]

Statut de conservation:
Espèce en danger critique d'extinction (G. gorilla), En danger (G. beringei)

Longévité: 30 à 40 ans (en milieu naturel), 50 ans (en captivité)
Population totale: env. 130 000 (en milieu naturel), 350 (en captivité)
Répartition: Afrique centrale de l'est et de l'ouest
Gestation: 8,5 mois (256 jours)
Taille: 1 700 mm (M), 1 500 mm (F)
Masse: 181 kg (M), 72 à 98 kg (F)

Changer métrique <-> anglais

TAXONOMIE

Sous-ordre: Haplorrhini
Infra-ordre: Simiiformes
Super-famille: Hominoidea
Famille: Hominidae
Genre: Gorilla
Espèce: G. beringei, G. gorilla
Sous-espèce: G. b. beringei, G. b. graueri, G. g. diehli, G. g. gorilla

Autres noms: gorilla (allemand); gorila (espagnol); gorilla (findlandais); bergsgorilla, gorilla, ou låglandsgorilla (suédois); G. gorilla: gorille de l'ouest; G. g. diehli: gorille de la rivière Cross; G. g. gorilla: gorille des plaines de l'ouest; G. beringei: gorilles de l'est; G. b. beringei: Bwindi, montagne, ou Virunga; G. b. graueri: gorille des plaines de l'est ou le gorille de Grauer.

MORPHOLOGIE

Les gorilles de l'est et de l'ouest sont plus distants génétiquement que ne le sont les chimpanzés (Pan troglodytes) et les bonobos (Pan paniscus) (Butynski 2001). Il y a peu de différence frappante dans l'apparence physique entre les espèces de gorilles, bien que les différences dans les analyses de leurs dentitions et la craniométrie révèlent des caractéristiques morphologiques distinctes pour chaque sous-espèce (Rowe 1996; Leigh et al. 2003). Dans une certaine mesure, même un observateur inexpérimenté peut distinguer les sous-espèces entre elles. Les gorilles des montagnes ont une toison plus développée sur la tête que les autres sous-espèces, tandis que le gorille de l'est a un pelage marron et non noir sur la tête, tandis que le gorille de l'ouest a un visage plus long et une poitrine plus large que le gorille de l'ouest (Rowe 1996; Nowak 1999). Les gorilles ont la fourrure qui varie du marron foncé au noir et ils ont la peau noire. Les mâles adultes dominants, appelés les dos argentés, ont des crêtes sagittales prononcées et une coloration argentée accentuée des épaules à la croupe. L'espèce présente un dimorphisme sexuel. Les mâles pèsent jusqu'à 181 kg (400 livres) en milieu naturel et 227 kg (500 livres) en captivité et mesurent en moyenne 1,70 m, tandis que les femelles pèsent entre 72 et 98 kg (159 et 216 livres) et mesurent en moyenne 1,50 m (4,92 pieds) (Rowe 1996).

Gorilla
Gorilla gorilla gorilla
Photo: Rick Murphy

Les gorilles passent la majeure partie du temps au sol et se déplacent principalement en position quadrupède en s'appuyant sur les phalanges de leurs mains bien qu'ils soient capables de monter aux arbres. En revanche, ils se déplacent moins souvent en position bipède. En raison de leur grande taille, les gorilles adultes doivent grimper sur le tronc des arbres ou sur une branche large tandis que les adolescents et les juvéniles sont plus agiles (Tutin et al. 1995; Rowe 1996).

Les gorilles vivent entre 30 et 40 ans en milieu naturel et jusqu'à 50 ans en captivité (Stoinski pers. comm.).

REPARTITION

CARTES DE REPARTITION (LISTE ROUGE DE L'UICN):
Gorilla beringei | Gorilla gorilla

Les gorilles sont distribués de manière inégale dans l'Afrique équatoriale de l'est l'Afrique centrale et l'Afrique de l'ouest, séparées par le fleuve Congo et ses affluents. Les gorilles de l'ouest (incluant les gorilles des plaines de l'ouest et ceux de la rivière Cross) vivent dans une région géographique d'environ 709 000 km² (273 746 miles carrés) qui couvre une partie du Nigeria, du Cameroun, de la République centrafricaine, de la Guinée équatoriale, du Gabon, de la République du Congo, de l'Angola et l'extrême ouest de la République démocratique du Congo. Les gorilles de la rivière Cross vivent dans une région de seulement 750 km² (290 mi²) du Nigeria et du Cameroun, dans une partie isolée de cette région. Les gorilles de l'est (incluant les gorilles des montagnes et les gorilles des plaines de l'est) vivent dans l'est de la République démocratique du Congo, en Ouganda et au Rwanda, dans une région d'environ 112 000 km² (43 243 mi²). Les gorilles des montagnes quant à eux vivent dans deux zones restreintes, dans la région des volcans Virunga qui se situent aux confins de l'Ouganda, du Rwanda, et de la République démocratique du Congo et dans le parc national de Bwindi-Impénétrable en Ouganda (Nowak 1999; Butynski 2001; Sarmiento 2003).

Les évaluations de la population, basées sur le recensement des nids, les régions connues d'habitat possible, et la densité de la population indiquent les chiffres très bas pour quelques sous-espèces: de 110 000 individus pour G. g. gorilla, 250 à 300 pour G. g. diehli 17 000 pour G.b. graueri, et 700 pour G. b. beringei (Butynski 2001; Plumptre et al. 2003; Stoinski pers. comm.). Il y a environ 350 gorilles dans des zoos aux Etats-Unis, tous des gorille des plaines de l'ouest (Goodall et al. 2003).

Les gorilles des montagnes ont été l'objet de recherches pendant plus de 30 ans, c'est pourquoi ils sont la sous-espèce de gorille la plus étudiée. George Schaller a conduit la première étude à long terme sur les gorilles des montagnes à partir de 1959. En 1967, la chercheuse Dian Fossey a dirigé le Karisoke Research Center dans les volcans Virunga et dès les premières études sur ce site, les chercheurs ont découvert les complexités de la société des gorilles, leur comportement, et leur écologie en étudiant des groupes habitués (c'est un des seuls sites d'études où les gorilles sont entièrement habitués). Un autre site d'une étude à long terme se situe au Gabon dans la réserve de Lopé, où Caroline Tutin et Michael Fernandez étudient les gorilles des plaines de l'ouest depuis 1984 (Doran et McNeilage 1997). La majorité des informations disponibles sur les gorilles des plaines sauvages vient des études réalisées au Parc National Kahuzi-Biega en République démocratique du Congo (Tutin et Vedder 2001).

HABITAT

En raison de leur séparation géographique importante, environ 750 km (466 mi), les gorilles des plaines et ceux de l'ouest vivent dans des habitats extrêmement différents (Tutin et Vedder 2001). Pour la même espèce, les habitats varient également, des marais aux forêts de montagne. Les gorilles de l'est habitent dans des forêts de montagne de moyenne et haute altitude, de 650 à 4 000 m (2 132 à 13 123 pieds) (Butynski 2001; Sarmiento 2003). Les gorilles des montagnes vivent aux altitudes les plus hautes, de 2 200 à 4 000 m (7 218 à 13 123 pieds), dans les volcans Virunga tandis que les gorilles des plaines de l'est occupent les forêts de montagne d'altitude moyenne de 700 à 2 900 m (2 297 à 9 514 pieds) (Butynski 2001). Dans les habitats où l'on trouve les gorilles des montagnes, il y a deux saisons des pluies et deux saisons sèches par an, avec une moyenne pluviométrique annuelle de 2 000 mm (6,56 pieds) (McNeilage 2001). Les saisons des pluies durent de mars à mai et de septembre à novembre tandis que les saisons sèches durent de juin à août et de décembre à février (McNeilage 2001; Robbins et McNeilage 2003). Les températures varient entre 3,9º C (39º F) et 14,5º C (58º F), bien qu'elles puissent atteindre 25,8º C (78,44º F) (Sarmiento 2003). Les gorilles des plaines de l'est vivent à la fois dans les forêts primaires et secondaires dans les montagnes et les plaines. Ils occupent des forêts de montagne, de bambous et de plaines avec des altitudes allant de 600 à 3 308 m (1 969 à 10 853 pieds) (Ilambu 2001). Il y a deux saisons des pluies, la première qui s'étend de mars à juin et la seconde qui est plus courte, de septembre à décembre. Il y a aussi deux saisons sèches, la première est plus longue, de juin à septembre et la deuxième plus courte, de décembre à mars (Yamagiwa et al. 1996).

Gorilla
Gorilla gorilla gorilla
Photo: Rick Murphy

Les gorilles de l'ouest habitent des forêts dans les plaines, les marais et les montagnes à des altitudes variant du niveau de la mer à 1 600 m (5 249 pieds) (Butynski 2001; Sarmiento 2003). Comme leur nom commun l'indique, les gorilles des plaines de l'ouest habitent les forêts de plaines et de marais avec des altitudes allant jusqu'à 1 600 m (5 249 pieds) tandis que les gorilles de la rivière Cross habitent les forêts à des altitudes variant de 150 à 1 600 m (492 à 5 249 pieds) (Sarmiento 2003). Les gorilles des plaines de l'ouest qui vivent dans des forêts de marais sont soumis à une saison sèche et une saison des pluies par an. Il pleut en moyenne 1 526 mm (5,01 pieds) par an avec un pic entre août et novembre puis un affaiblissement de ces pluies entre décembre et mars (Poulson et Clark 2004).

ECOLOGIE

Les différences considérables des régimes alimentaires entre les gorilles des montagnes, ceux des plaines de l'est et ceux de l'ouest ont des conséquences sur le comportement social et la taille des domaines vitaux des différentes espèces et sous-espèces. Malgré ces différences, tous les groupes de gorilles présentent des activités synchronisées et alternent tout au long de la journée des périodes de repos, de déplacement et d'alimentation (Stewart 2001). Les gorilles des montagnes sont folivores: ils se nourrissent de feuilles, tiges, moelles, et pousses de buissons herbacés. Ils choisissent préférentiellement des aliments de haute qualité, avec un niveau élevé en protéines et en fibres et peu de tanins. Leur nourriture provient d'un nombre limité d'espèces et les gorilles incorporent assez peu de fruits dans leur régime alimentaire (McNeilage 2001). Quand des bambous sont disponibles, ils sont largement préférés et les gorilles passent beaucoup de temps à creuser la terre pour trouver des pousses tendres. Etant donné que les gorilles consomment des sources d'alimentation facilement accessibles et disponibles, il y a peu de compétition pour des ressources entre les groupes. Leurs domaines vitaux sont peu étendus, typiquement entre 3 et 15 km² (1,16 et 5,79 mi²), et ils se déplacent sur seulement 500 m (0,311 mi) ou moins chaque jour (McNeilage 2001; Robbins et McNeilage 2003). Bien qu'ils se limitent à la consommation de quelques espèces dans chaque type d'habitat, les gorilles des montagnes montrent une flexibilité alimentaire développée qui leur permet d'occuper une large variété d'habitats dans leur domaine vital (McNeilage 2001).

Gorilla
Gorilla beringei beringei
Photo: A. W. Weber and A. Vedder

Le régime alimentaire des gorilles des plaines de l'est est plus diversifié que celui des gorilles des montagnes et change avec la saison. Bien que les feuilles et la moelle des plantes soient leur source de nourriture principale, les gorilles des plaines de l'est dépendent fortement des fruit (qui représentent 25% de leur régime alimentaire), particulièrement quand c'est la pleine saison de fructification. Quand les gorilles incluent des insectes dans leur régime alimentaire, ceux des plaines de l'est préfèrent les fourmis (Yamagiwa et al. 1994). Généralement, les gorilles des plaines de l'est occupent une petite zone pendant quelques jours, puis la quittent et se déplacent sur une longue distance afin d'atteindre une autre zone. Les gorilles des plaines de l'est qui sont plus dépendants des fruits doivent se déplacer sur de plus grandes distances dans une même journée pour trouver les arbres fruitiers et ont ainsi des domaines vitaux plus étendus en raison de la rareté des fruits. La taille totale de leur domaine vital varie de 2,7 à 6,5 km² (1,04 à 2,51 mi²) tandis que sur une journée, ils évoluent sur un territoire de 154 et 2 280 m (0,096 et 1,42 mi) (Yamagiwa et al. 1996).

Les gorilles des plaines de l'ouest n'ont pas d'accès assuré aux herbes terrestres à haute qualité énergétique à travers leur domaine, cependant, quelques zones sont riches en herbes aquatiques et ils consomment de la végétation herbacée. Les fruits sont largement disponibles, bien que dispersés sur tout leur domaine, et il est un composant essentiel de leur régime alimentaire, tout particulièrement en pleine saison (Tutin 1996; McNeilage 2001; Doran et al. 2002). Les termites et les fourmis sont également des composants principaux de leur régime. Les gorilles des plaines de l'ouest ont les plus grands domaines vitaux et se déplacent plus loin que toutes les autres sous-espèces de gorille en raison de leur dépendance aux fruits. La distance moyenne parcourue par jour par les gorilles des plaines de l'ouest est de 1 105 m (0,687 mi) et la taille de leur domaine vital varie de 7 à 14 km² (2,70 à 5,41 mi²) (Tutin 1996).

Dans quelques zones de leurs domaines vitaux, les gorilles sont sympatriques avec les chimpanzés (Pan troglodytes) et il existe un chevauchement important de leurs régimes alimentaires en ce qui concerne les plantes et les fruits. Quand ils se trouvent dans la même région, la compétition écologique est probable car les gorilles et les chimpanzés utilisent leur habitat de la même façon (Kuroda et al. 1996). Bien qu'ils partagent des niches similaires, la compétition n'a pas été observée dans les sites où les deux grands singes sont sympatriques (McNeilage 2001).

Les gorilles sont sensibles à la prédation par les guépards (Panthera pardus), bien que les documents rapportant de telles attaques soient difficiles à obtenir et rares. Dans les régions où vivent les gorilles, les preuves trouvées dans les fèces des guépards sont souvent le seul moyen de confirmer la prédation par le guépard, mais les félins pourraient tout aussi bien charogner des carcasses (Fay et al. 1995).

Dernière modification de cette page: 4 octobre 2005

Ecrit par Kristina Cawthon Lang. Révu par Tara Stoinski.
Traduit par Kristen Barron et Odile Petit.

Citer cette page:
Cawthon Lang KA. 2005 4 octobre. Les Feuilles Instructives du Primate: Gorille (Gorilla) Taxonomie, Morphologie, et Ecologie . <http://pin.primate.wisc.edu/factsheets/french/gorilla>. Accédé 2014 30 octobre.